PIGMENTS & The Clarinet Choir

Jazz Slam


Léon-Gontan Damas's Jazz Poetry


Photo Marie Pétry
Photo Marie Pétry
« On est happé par cet album. Par la beauté de la photo de Nicola Lo Calzo sur la pochette, par l’ébullition du slam de Nina Kibuanda, par l’urgence de la poésie de Léon-Gontran Damas, par la pertinence et le groove de la musique de Guillaume Hazebrouck. Un moment de fusion poétique et musicale. »  LE SOIR BRUXELLES

« Un archipel de mots sur « l’océan nuit noire » qu’anime magiquement la voix de Nina Kibuanda sur la musique de Guillaume Hazebrouck. Hommage slamé, pénétré de Soul, le disque articule admirablement le sens et la scansion sur des lignes de basse, de piano, et ces brises de vents qui font ondoyer le vent de l’amertume et du combat en cours. » JAZZ MAGAZINE
 
Ses tourneries rythmiques vous happent comme un typhon vertigineux alors que la basse vous fouette le visage de ses embruns brûlants. (....) Lorsque, comme ici, texte et musique procèdent du même élan, la magie opère, galvanisant les énergies et redonnant espoir d’un monde meilleur. » MEDIAPART
 
« Une belle réussite pour un projet ambitieux. » CITIZEN JAZZ
 
« Le rythme, les mots, les sons, le sens nous happent et ne nous lâchent plus. Scandés avec force et conviction par Nina Kibuanda, chaque phrase, chaque pensée, chaque revendication claquent comme des coups de fouet. Ça groove et ça gratte, ça danse et ça transe. Piano, basse, beatbox et clarinettes : étonnant et éblouissant line up. Puissant et Passionnant. » JAZZQUES 

« Avec leur projet  décapant, Pigments & The Clarinet Choir offrent une partition époustouflante à la poésie nerveuse et amoureuse de L.G.Damas. » DALHOUSIE FRENCH STUDIES

Nina Kibuanda Slam 
Guillaume Hazebrouck Piano, Composition
Olivier Carole Basse
Julien Stella Clarinette, Beatbox
Olivier Thémines Clarinettes
Nicolas Audouin Clarinettes

PIGMENTS & The Clarinet Choir c'est un concert slamé intense, un moment de fusion poétique et musicale. Avec à sa tête le pianiste-compositeur Guillaume Hazebrouck, PIGMENTS & The Clarinet Choir réunit une orchestration atypique autour de la présence charismatique du slameur Nina Kibuanda. Associant une rythmique claviers, basse, beatbox à une section de clarinettes, le sextet afropéen compose un mix Jazz/Slam créatif et percutant dédié à la poésie graffiti de Léon-Gontran Damas. 

Précurseur avec Césaire et Senghor du mouvement de la négritude, le poète guyanais Léon-Gontran Damas crée le scandale en 1937 avec la publication de son recueil Pigments. "Considérant la question des discriminations à l'échelle planétaire ("race", religion, langue, nationalité et préférence sexuelle), il signe déjà la post-négritude tant il considère qu'il faut aller au-delà des dualités (blanc/noir, riche/pauvre, homme/femme).* Selon l'écrivain Daniel Maximin, "il est un des plus méconnus, un des plus grands poètes du monde caribéen. Il est le poète de la sincérité absolue, de la mise à nu. Le seul qui ait osé parler d'amour au milieu de la décolonisation..." 
Kathleen Gyssels, Black Label ou les déboires de Léon-Gontran Damas, Passage(s) 2016
Visuel : Nicola Lo Calzo - Design : Jean Depagne
Visuel : Nicola Lo Calzo - Design : Jean Depagne


L'album est assorti d'un livret, placé sous la direction éditoriale de Sika Fakambi, réunissant les contributions de Sinzo Aanza, Jean D'Amérique, Catherine Blondeau, Julien Delmaire, Yancouba Diémé, Eva Doumbia, Lisette Lombé, Gaël Octavia, Raharimanana, Rodney Saint-Eloi, Seuabou Sonko, Lucie Taïeb qui répondent aux textes de Léon-Gontran Damas en une sorte de Call and Reponse poétique. 

Nicola Lo Calzo signe le visuel de l'album. Photographe italo-français, Nicola Lo Calzo vit et travaille entre Paris, la Caraïbe et l'Afrique de l'Ouest. Ses photographies donnent notamment à voir les façons dont les groupes minoritaires interagissent avec leur environnement, comment ils développent des stratégies de survie et de résistance.


Téléchargements


CONTACT TOUR

+33 (0)6 86 95 91 94
administration@frasques.com
Photo Marie Pétry
Photo Marie Pétry